Sous leTrone de Fer. Petites analyses littéraires

Sous leTrone de Fer. Petites analyses littéraires

Blanche-Neige s'invite sur le Trône - Etudes sur Sansa Stark

 



"La vie n'est pas une chanson, ma douce. Tu risques de l'apprendre un jour à tes cruels dépends."

 (Lord Baelish à Sansa dans Sansa III, Tome 1 A Game Of Thrones)

 

 

 

 Cette catégorie sera entièrement consacrée au personnage de Sansa Stark, interprété sous l'angle du conte de Blanche-Neige. Ce n'est évidemment pas le seul angle de lecture possible, mais je l'ai choisi car d'une part les références tout au long du texte sont assez évidentes, et d'autre part - pour ceux qui ne sont pas familiers de la saga - il permet de mettre en lumière les thématiques principales autour de Sansa, incarnation de la Jouvencelle, véritable princesse de conte de fées, en même temps que louve sauvage. En effet, malgré ce que peut prétendre Petyr Baelish - Littlefinger - la vie de nos héros ressemble étrangement à celle des héros de contes et de chansons, mais ce sont nos désirs et notre aveuglement qui nous font croire que cette vie-là est plus séduisante et idéale que la réalité.

 

 Cette étude se révélant plus longue que prévu, pour des raisons de commodité de lecture, j'ai décidé de lui dédier sa propre catégorie, qui contiendra au moins six articles. Comme ils se suivent dans la rédaction, je conseillerai de commencer par l’enterrement de Blanche-Neige puis l’affrontement final et la mort de la méchante reine, qui étudient tous les deux un seul et même chapitre, celui consacré à Sansa qui conclut le tome 3 A Storm of Swords. Ce chapitre résout l'énigme qui avait été posée dans les premiers chapitres du tome 1, à savoir le meurtre de Jon Arryn, Main du roi Robert avant que ne débute la saga. L'enquête sur cette mort a déclenché une série de réactions en chaîne menant à une guerre civile sanglante en Westeros jusqu'à la chute de la maison Stark, mais pas seulement. A la fin du troisième tome, le paysage politique a été bouleversé et les cartes sont en passe d'être redistribuées, il s'agit donc bien de la conclusion d'un cycle, en même temps que de l'ouverture sur une suite : les Stark sont alors au plus bas et dispersés aux quatre vents. L'hiver pour eux s'est installé et ils sont au coeur de leur Longue Nuit. Mais le coeur de la nuit est aussi "l'heure du loup". 

 Il m'a donc semblé judicieux de prendre ce point précis de la saga comme entrée en matière pour étudier Sansa Stark, tout à la fois figure de la Jouvencelle et Louve sauvage, puisqu'on retrouve ces deux aspects dans le chapitre en question. 

Sansa n'évoluant pas dans le désert mais au contact d'autres personnages et par rapport à eux, on croisera donc d'autres personnages assez abondamment : la soeur Arya, la reine Cersei, le nain Tyrion, le Limier Sandor Clegane, le ravisseur Petyr Baelish, et d'autres encore ! 

Enfin, lorsque je parlerai de "prince promis", ce sera autant une allusion aux princes charmants de contes de fées qu'à une prophétie de la saga, la prophétie du "Prince promis", celui qui doit sauver Westeros de l'hiver éternel. 

Un dernier avertissement : méfiez-vous des tartes au citron !  


Un enterrement de première classe (Sansa 7 ASOS, 1ère partie)

Le bal des prétendants (Sansa 7 ASOS, 2e partie)

L'Ordalie (Sansa 7 ASOS, 3e partie)

La Louve et la Proie

Qui va à la chasse, perd sa place...

L'ombre du père

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser